Guy Verville, écrivain

Récemment, dans les promenades

2017/07/01Mon chant, ma voix

En janvier dernier, un billet sur le chant, puis plus rien sur ce thème. Je me fais frugal en tout, m’interroge silencieusement sur le sens de faire autant ceci que cela. 2017 me réserve ses surprises.

Lire la suite

2017/06/23J'ai rêvé de lui

J’ai rêvé de lui. Il se tenait près de moi, je ne distinguais pas son visage, mais pouvais observer sa pilosité, deviner la force de son sang par la veine pulsante de son cou.

Lire la suite

2017/05/21À mes parents

Hier, nous célébrions le 60e anniversaire de mariage de mes parents. Pour l'occasion, j'ai écrit le texte suivant.

Lire la suite

2017/05/13Chanter la chlorophylle

Je suis fait davantage de silence que d’éclats. J’ai conté si peu l’hiver, pas du tout le printemps qui s’achève. Mes journées n’en furent pas moins bruyantes, enrichissantes, angoissantes, nuageuses et bienheureuses. La vie ordinaire d’un homme qui ressent la fatigue du devoir quasi accompli.

Lire la suite

2017/03/18Le bonheur en moi

La vie est étouffante et ennuyante, parfois, tu ne trouves pas?— Je n’ai rarement sinon jamais cette impression. J’ai certes mes problèmes et mes angoisses. Or, malgré tout le stress que j’ai pu avoir dans ma vie, il me semble avoir toujours eu la force de continuer.

Lire la suite

2017/03/0258

L’hiver est d’un aléatoire. Hier, au sortir du bureau, l’air sentait le printemps, voilé comme une précieuse dans un châle de brouillard. Je fus attiré par le contraste doucereux du parc Jarry. J’ai observé pendant un temps de jeunes amoureux qui dérangeaient la quiétude toute relative de l’endroit.

Lire la suite

#003363
#1a3958