altPicture248494387

Calme, d'un esprit vidé

Modifié le : 2019/07/30

Calme, d’un esprit vidé, il me semble, de toute sa vel­léi­té. Mes jours sont ain­si. J’ai des pro­jets, des attentes, quelques espoirs. Mais nous ne sommes qu’au lun­di. Je n’ai pas de tra­vail. J’aimerais plu­tôt dor­mir, prendre de ces longues vacances luxueuses pen­dant les­quelles le temps est de l’or qu’on gas­pille en le trans­for­mant en eau.

L’après-midi reçoit sa neige. Mon bureau est à l’envers, puisqu’il est mort, dou­ce­reu­se­ment immo­bile. Je me suis égo­sillé sur Die Legende vom Toten Sol­daten (La légende du sol­dat mort), puis ai lais­sé filer l’accompagnement de mes Concone. Com­pa­rées au Weill, ces mélo­dies ont le goût d’un sucre bour­geois qui s’entendrait bien dans les étables, en com­pa­gnie de Mozart.

Tout va si mal dans le monde, tout se vit sans tem­pête pour­tant, dans le confort plus que douillet de mon exis­tence. Ce n’est ni le bon­heur ni l’angoisse. C’est un peu de tout ça à en avoir un peu le hoquet et le mal de cœur.

altPicture513386890altPicture731758830altPicture1349658043altPicture133513528altPicture1680593183

Classé dans :calmechant

#1a3958
#1a3958