altPicture1277999228

Compter jusqu’à 9

Je ne sais comp­ter que jusqu’à 9. J’ai réa­li­sé cela en sui­vant la sug­ges­tion de ma guide de médi­ta­tion qui me conseillait de comp­ter cha­cun de mes cycles de res­pi­ra­tion, et de recom­men­cer lorsque j’atteignais 10.

Or, quand vint le temps de visua­li­ser cette dizaine, j’ai plu­tôt conver­ti 1 + 0 = 1, puis 1 + 1 égale 2.

1, 10, 19, 28, 37, 46, 55, 64, 73, 82, 91, 100

2, 11, 20, 29…

19 est le miroir de 91.

101 est le cou­sin de 2.

Ce sont des jeux de l’esprit, une numé­ro­lo­gie qui ne veut rien dire pour les savants. Ma science en a cure. Le pseu­do-cal­cul me rap­pelle le pou­voir du 0, seul et unique. On peut dénom­brer toutes les quan­ti­tés, même celles qui se colorent d’infinies com­plexi­tés. Il n’y a qu’un néant, qu’une seule igno­rance qui est innom­mable puisque incom­pré­hen­sible, hors d’atteinte. Même si, en fin de compte, on se croit obli­gé de nom­mer, et oublier par la suite que, nom­mer, c’est quan­ti­fier. Il n’y aurait donc qu’un seul Dieu, car ceux dénom­més, dénom­brés durant des siècles n’étaient que des errances et des incom­pré­hen­sions. Main­te­nant que nous savons qu’il n’y en a qu’un seul, on se fait vio­lence pour pré­ser­ver son iden­ti­té. Quelle pitié. Il en va aus­si de nos cer­ti­tudes et de nos vaines poli­tiques. Une fois qu’on leur a trou­vé un rai­son­ne­ment, on se croit obli­ger de les bar­ri­ca­der, les enrégimenter.

Le 0 fait peur.

Comp­ter jusqu’à neuf, écrit en toutes lettres, c’est joli, car le neuf sug­gère que c’est nou­veau, recom­men­cé et qu’on peut se per­mettre de réinventer.

On me rétor­que­ra qu’on ne fait pas des enfants forts avec cette mathé­ma­tique et que la science nous a pro­pul­sés sur la Lune et bien­tôt sur Mars.

On oublie que la science per­met le zéro dans ses cal­culs, car seul lui pro­cure toute sa liber­té à l’esprit humain…

Mais je divague, assis bien confor­ta­ble­ment dans mon lit. Dehors, il y a des mil­lions de flo­cons de neige qui s’ajoutent aux tril­lions d’étoiles qui m’échappent.

Ins­pi­rer, expi­rer, 1

Ins­pi­rer, expi­rer, 2

Ins­pi­rer, expi­rer, 3

Ins­pi­rer, expi­rer, 4

Ins­pi­rer, expi­rer, 5

Ins­pi­rer, expi­rer, 6

Ins­pi­rer, expi­rer, 7

Ins­pi­rer, expi­rer, 8

Ins­pi­rer, expi­rer, 9

Ins­pi­rer, expi­rer, 1…

#485922
#485922