altPicture601002441

Cryptique

Je me ferai l’a­pôtre de la lumière tant que je vivrai. Ça, je n’en suis pas si cer­tain même si c’est mon désir. J’ac­cep­te­rai aus­si les mains san­glantes des ombres, sculp­trices des éter­nelles splen­deurs qui nous glissent entre les doigts. Je suis un Don Qui­chotte des mots falaises, des eaux tem­pé­tueuses. De nom­breux navires peuplent mes océans lagunes.

Je suis pri­son­nier de mon égoïste miroir, prêt à en découdre avec l’u­ni­vers alors que j’ai à peine le souffle pour chan­ter. Je suis un par­fum d’au­tomne que l’hi­ver gla­ce­ra, ça aus­si, je n’en sais fou­tre­ment rien.

J’en­tends mon âme pro­tes­ter entre ses quatre murs de ma logique d’errant. C’est qu’elle voit aus­si la lumière tra­ver­ser la seule fenêtre qu’elle pos­sède. Je suis à la fois libre et pri­son­nier, sans vision dans un brouillard de luxe, les yeux pour­tant grands et ouverts, éton­nés, épeu­rés face aux spec­tacles de leurs imaginaires.

On ne com­pren­dra rien de tout cela. Si je vous dis que je suis curieux comme un chat, gour­mand comme un chien, je ne res­te­rai pour vous qu’un amon­cel­le­ment de métaphores.

Je devrais être plus trans­pa­rent et honnête.

Classé dans :métaphorepoète

#693e49
#777b7c