altPicture1285111124

La messe de Noël

Modifié le : 2019/08/06

Il y doit bien y avoir dix ans que je n’avais pas assis­té à une messe de Noël. Elles n’ont évi­dem­ment pas trop chan­gé. Le Prions en Église est tou­jours de la même fac­ture. Une grosse erreur dans ce petit mis­sel por­ta­tif. Toutes les dates avaient été chan­gées sauf celle de la pre­mière page inté­rieure. On pou­vait donc y lire « 25 décembre  2010 ».

L’église Saint-Esprit n’était pas bon­dée ; il y avait déjà eu la messe de 19 h pour les enfants. Comme j’étais arri­vé trop tôt, j’ai obser­vé un temps ceux qui venaient à cette pre­mière messe. Leur jeu­nesse m’a éton­né. Beau­coup de jeunes couples avec un pre­mier ou un deuxième enfant. Une mère qui fai­sait les cent pas dans l’église pour cal­mer son bébé nais­sant, quelques vieillards qui allaient pro­ba­ble­ment se cou­cher tôt puisqu’ils parais­saient déjà si endor­mis, une grosse crèche vide, à la droite de l’autel, pré­sa­geait des per­son­nages vivants. En effet, après quelques mélo­dies, un lec­teur amor­ça le conte de Noël. Le ton était don­né, quand appa­rurent l’âne et le bœuf sem­blant issus tout droit de Passe-par­tout. Et lorsque le bœuf s’est mis à par­ler dans la crèche, je me suis enfui dans un Star­buck pour attendre la seconde messe.

Que peut-on dire d’autre ? Les chants étaient beaux, la basse, qui n’avait l’air pour­tant de rien, et effé­mi­née, nous cla­ma un beau Minuit, chré­tiens un peu lour­deau, mais bien viril. Une mez­zo-sopra­no nous fit un Ave Maria déli­cat et notre petite cho­rale vire­vol­ta entre Char­pen­tier, Bach et Les anges dans nos cam­pagnes. Ce fut donc, une bien belle messe de Noël.

Au-dehors, il fai­sait un froid cra­quant. Je suis reve­nu chez moi, suis des­cen­du au rez-de-chaus­sée retrou­ver mes amis. Au menu, huitres (quatre sortes), gigot d’agneau, deux bons vins et une dis­cus­sion éton­nante sur Dieu (qui, selon nous, est la mesure de notre igno­rance). Suis retour­né chez moi à 3 h du matin.

Bref, somme toute, un bien beau Noël.

Paix sur la Terre aux gens de bonne volon­té. Et pour les autres, j’espère qu’un petit diable vous a gâché le party.

altPicture1914734844

Classé dans :Noëlmesse

#1a3958
#1a3958