altPicture426944577

Le même regard

D’où pro­vient ce regard ? Qu’il prenne sa source d’un chat, d’un oiseau, d’un insecte ou d’un être humain, son ori­gine ne par­tage aucune fron­tière avec les nôtres. La vie semble être la somme d’univers paral­lèles, vibrant à plus ou moins grande échelle entre eux.

D’où com­mence votre exis­tence, à quel endroit se situe la mienne ? Nous parais­sons si loin­tains avec nos masques sur nos lèvres, nous étions déjà à bonne dis­tance quand nous pou­vions nous ser­rer la main, nous tou­cher, nous heur­ter à l’improviste dans la cohue urbaine.

Quand vous mour­rez, je n’aurai jamais atteint le fond de votre océan, je vous aurai peut-être cares­sé, embras­sé et même fait jouir. Vous en aurez fait autant avec moi et les autres. Vous aurez flat­té un chien, dia­lo­gué avec les dau­phins ou les pieuvres et votre réa­li­té n’aura pu être pour nous qu’une approxi­ma­tion, une devi­nette de ce que vous aurez vécu.

L’espèce humaine aura fait de grandes et petites choses avant de s’éteindre. Quand la Terre res­sem­ble­ra à un désert mar­tien, la pro­fon­deur de chaque conscience se sera trans­for­mée en étoile ou en matière sombre.

On dit qu’il est pos­sible que l’univers entier soit une conscience se mani­fes­tant en autant de vibra­tions quantiques.

Com­ment alors prier ? S’agit-il là d’une constante cos­mique ou d’une obs­ti­née incer­ti­tude ? Aurons-nous, un jour, le même regard ?

Classé dans :conscience

#e93856
#2c2219