altPicture1302768779

Le petit bonheur

Les gens râlent. Il pleut tout le temps. Il fait froid. Il a déjà com­men­cé à nei­ger. La dou­ceur de l’automne n’était, comme si c’était une sur­prise, qu’une veine pro­messe. La déli­cate vie est allée se rha­biller pour l’hiver ou plu­tôt, elle est par­tie se réfu­gier dans le sud, entre autres chez les Bré­si­liens qui, eux, ne connaissent pas vrai­ment l’hiver et qui pensent que 10°C, c’est la mort.

Le froid ne me fait pas peur et j’ai, de toute manière, un peu la tête ailleurs. Et puis aus­si, on ne le répé­te­ra jamais assez sou­vent, les aléas d’un ciel gris sont bien peu de choses face à l’état désas­treux du monde. Idem pour mes finances et mes drôles de relations.

Mon regard s’est arrê­té sur un livre trai­tant du bon­heur. L’auteur traîne sa marotte depuis une dizaine d’années déjà. Notre cer­veau, réglé pour per­ce­voir le dan­ger, est réfrac­taire au bon­heur et qu’il faut l’amadouer, comme le font les boud­dhistes, que chaque par­celle de joie doit ser­vir à fleu­rir nos synapses trop nerveuses.

Encore aujourd’hui, un ami bré­si­lien me disait sur Face­book qu’il se sen­tait petit face à la grande injus­tice autour de lui mais qu’il ten­tait, avec ses moyens modestes, de rendre heu­reux son entou­rage. Il est beau, ce Bré­si­lien, un mili­taire, et qui lit du C.S. Lewis.

La beau­té est en effet par­tout, tenace comme un espoir. Je serais mal­hon­nête de ne pas le recon­naître. Je ne dis pas que je suis heu­reux, que j’ai trou­vé le bon­heur. Ce serait un si gros men­songe. Je ne suis pas vrai­ment mal­heu­reux non plus, même si je lutte contre un sen­ti­ment pro­fond de solitude.

J’essaie d’être bon, de lais­ser aller, de vivre les automnes, les hivers, les prin­temps et les étés. Je ne sais tel­le­ment plus ce que seront mes jours qu’il en résulte une libé­ra­tion cer­taine. J’aurais sans doute dû m’en aper­ce­voir bien avant, mais il n’est jamais trop tard, puisque le temps n’est qu’un cirque de plus dans le mal­strom de la réalité.

Alors, bon, il pleut tout le temps et il fait froid. J’ai hâte aux ciels bleus de l’hiver.

altPicture229997432altPicture898438860

Classé dans :Lewisbonheursagesse

#333e4f
#9b5224