Les sages chats | Guy Verville
picture for les-sages-chats
Un des chats des voisins

Les sages chats

Je me suis assis dans mon fauteuil, ai ouvert In Love with the World • A Monk’s Journey Through the Bardos of Living and Death. Yongey Mingyur Ripoche, un moine bouddhiste, y relate son aventure dans le monde réel.

Je n’ai lu qu’une dizaine de pages. Ce matin, le ciel est gris, l’automne s’annonce, souffle du froid. J’entends de nombreuses sirènes. Il y a un drame quelque part. Mes voisins sont partis en croisière sur le Saint-Laurent. Je m’occupe de leurs chats. L’électricité de la maison est vacillante. Un électricien viendra mardi matin.

En lisant, je vois mes mains posées sur le livre, la lumière farineuse du matin enveloppe ma myopie. Je n’ai pas vraiment besoin de mes lunettes pour lire de près. Je me sens bien ainsi, en silence, entouré de la vie, interrogeant mes sens comme semble le faire le moine Ripoche. On dit de l’illumination, de la sagesse, qu’elle n’est que l’expression omniprésente de la vie ordinaire. Je le pressens volontiers. On dit également que les sages se réincarnent en chats. Peu importe le folklore, notre vie est un voyage dans un hiver prévisible. J’ai déjà rêvé de cette histoire. Je suis peut-être en ce moment en train d’en concevoir le synopsis.

picture for les-sages-chats

Classé dans :bouddhismechats

h h h

Commenter

© 2019 Guy Verville. Tous droits réservés.
Mu par ProcessWire 3.0.145 Open Source CMS/CMF © Ryan Cramer Design, LLC
#392520
#846e52