altPicture2116753185
Un des chats des voisins

Les sages chats

Je me suis assis dans mon fau­teuil, ai ouvert In Love with the World • A Monk’s Jour­ney Through the Bar­dos of Living and Death. Yon­gey Min­gyur Ripoche, un moine boud­dhiste, y relate son aven­ture dans le monde réel.

Je n’ai lu qu’une dizaine de pages. Ce matin, le ciel est gris, l’automne s’annonce, souffle du froid. J’entends de nom­breuses sirènes. Il y a un drame quelque part. Mes voi­sins sont par­tis en croi­sière sur le Saint-Laurent. Je m’occupe de leurs chats. L’électricité de la mai­son est vacillante. Un élec­tri­cien vien­dra mar­di matin.

En lisant, je vois mes mains posées sur le livre, la lumière fari­neuse du matin enve­loppe ma myo­pie. Je n’ai pas vrai­ment besoin de mes lunettes pour lire de près. Je me sens bien ain­si, en silence, entou­ré de la vie, inter­ro­geant mes sens comme semble le faire le moine Ripoche. On dit de l’illumination, de la sagesse, qu’elle n’est que l’expression omni­pré­sente de la vie ordi­naire. Je le pres­sens volon­tiers. On dit éga­le­ment que les sages se réin­carnent en chats. Peu importe le folk­lore, notre vie est un voyage dans un hiver pré­vi­sible. J’ai déjà rêvé de cette his­toire. Je suis peut-être en ce moment en train d’en conce­voir le synopsis.

altPicture1672925855

Classé dans :bouddhismechats

#392520
#846e52