altPicture1948608427

L'horizon atteint

Modifié le : 2016/08/31

Pen­dant quelques jours, j’ai dû tra­vailler et retra­vailler un cha­pitre, celui-là même décrit vague­ment dans le pré­cé­dent billet. L’em­bâcle est bri­sé main­te­nant, l’eau se libère et m’em­porte avec elle.

Le ver­tige est tou­jours pré­sent, comme si je me diri­geais vers un hori­zon qui se jet­te­ra imman­qua­ble­ment dans l’in­con­nu, celui où tout doit recom­men­cer, ou renaître, c’est selon.

Le temps avance, et ter­mi­ner quelque chose relève à la fois de la satis­fac­tion, de l’i­vresse et aus­si d’un des­sille­ment, d’un retour à une lumière sans doute plus crue. Rien n’est moins cer­tain. Mais le champ aura été labou­ré. Dans quelques cha­pitres, je pour­rai me repo­ser et attendre le printemps.

#1a3958
#1a3958