altPicture1733869562

Quoi de neuf ?

Modifié le : 2019/08/07

« –Com­ment ça va ?
– Ça va passer. »

« Ça va pres­sé », « Ça va », « Ça roule. »

« – Quoi de neuf ?
– Pas grand chose. »

Si, beau­coup de choses, mais je ne te le dis pas. Je ne veux pas tout expli­quer, je n’ai pas le temps, tu ne com­pren­drais pas, et puis, tu as sans doute, toi aus­si, beau­coup de choses à dire que tu ne veux pas dire, parce que je ne le com­pren­drais pas, sur­tout dit comme ça, hors contexte. De toute manière, si nous com­men­cions à par­ler de nous, on ne pour­rait pas com­men­cer notre jour­née, la semaine entière serait occu­pée à tout redire et réécrire nos vies res­pec­tives. Et puis, c’est sans comp­ter les autres qui vou­draient se joindre à notre conver­sa­tion. La pla­nète entière s’ar­rê­te­rait peut-être un petit peu et, au final, se remet­trait à bos­ser, à s’en­tre­tuer dans les incom­pré­hen­sions. C’est que les mots nous manquent, nos paroles sont mal­adroites, nous tra­hissent en vou­lant tra­duire tant bien que mal les laby­rinthes de nos jours. Il se peut que nous soyons condam­nés à nous taire ou à lais­ser aux artistes le soin de nous peindre la vie qu’il nous fau­drait vivre.

Il n’y a, semble-t-il, qu’au moment de la mort que tout nous revient, défile rapi­de­ment, en un tour de magie du cer­veau. Il y aurait alors que les regrets qui se bous­culent pour, au moins une fois dans leur vie, expri­mer clai­re­ment leur dou­leur, il y aurait aus­si les bon­heurs qui veulent s’é­cla­ter une der­nière fois et nous prou­ver que ça valait la peine de vivre.

Com­ment ça va ? Ça va, bien sûr, mais il n’y a de neuf que les gestes secrets qui se répètent sans cesse, il n’y a notre petit bon­heur qui se pro­mène avec sa peau de cha­grins. Tout cela pas­se­ra et nous le dire chaque jour nous fait mou­rir tou­jours un petit peu. Mais nous pou­vons ain­si vivre plei­ne­ment puisque notre his­toire demeure vive dans ce gris inconnu.

Com­ment ça va ? Quoi de neuf ?

altPicture124526120

#1a3958
#1a3958