altPicture836230000

Un paillasson et mes rêves

Mes regards, mes nom­breux coups dans la lumière ne m’offrent aucune réponse. J’ai soif de trans­mu­ta­tions, d’expériences indé­fi­nis­sables. Je semble pos­sé­der autant d’imagination que durant mes envo­lées de jeu­nesse, mais ce temps satur­nien de la soixan­taine en dis­sout rapi­de­ment son inté­rêt, voire sa course.

Je suis là à obser­ver les choses, à m’en impré­gner silen­cieu­se­ment comme une méduse atten­tive aux den­rées qui s’agglutinant sur ses bras ficelles. Suis-je en train de dis­pa­raître, me fondre dans un trou noir de sagesse ou de silence ? La connais­sance est-elle une parole ou un secret sans mot ?

Quand je suis par­mi les gens, quand je m’occupe de celle-là ou de celui-ci, l’angoisse se sucre d’alcool. Quand je glisse ma main sur le pelage d’un chat, j’entends avec mes doigts le ron­ron­ne­ment de la vie. Et quand je reviens chez moi, bra­qué sur un compte Twit­ter ou sur des images rapides comme des lucioles, je res­sens la séche­resse d’anciennes plaies, la jeu­nesse n’être main­te­nant qu’une pul­sion appar­te­nant à d’autres téléphones.

La vie, pleine et entière, est en moi et se passe de moi. Je peux vivre des heures à obser­ver les confi­gu­ra­tions étoi­lées de mes cama­rades malades ou des poli­ti­ciens épou­mo­nés. La course du temps est lente quand on s’y colle la langue. Rien ne se passe, rien ne se crée, tout est gelé, métal et chair dans un des­tin qui per­met autant de varia­tions qu’il existe d’incertitudes.

Je suis tou­jours capable d’exprimer la beau­té du monde. Je me demande quand même à quoi sert d’agir ain­si. La vie est un bon­bon sucré qui endom­mage nos dents. C’est la ran­çon du bon­heur ou tout bon­ne­ment du confort.

Pho­to­gra­phier le paillas­son de ma porte et le trans­for­mer en un soleil de méthane. Sûre­ment quelque part, dans une région trop éloi­gnée de l’univers pour que je puisse me l’imaginer, s’éclate une telle étoile, avec des tem­pêtes magné­tiques aus­si ima­gi­na­tives que mes rêves les plus fous.

Classé dans :Rêvespaillasson

#43a0c0
#ae265c