astrologie

altPicture270252911

Que le rêve l’emporte — 2021/10/19

Que le rêve l’emporte, c’est tout ce que je puis affirmer avec mes jours qui raccourcissent, la mémoire qui s’allonge et mes certitudes qui s’évaporent en faisant des ronds dans l’eau de je ne sais trop quoi.

altPicture1081997837

Le cycle et l’année — 2021/03/07

On me demandait récemment comment je percevais une année. Il s’agissait d’un jeu relaté par une collègue, qui avait amusé sa famille et ses amis. Nous étions quatre ou cinq à répondre et les réponses étaient très variées. Certains voient l’année comme de simples cases dans un calendrier, d’autres la visualisent comme un chemin, un horizon. Ma réponse a été honnêtement circonspecte : je ne la vois pas.

altPicture1049706954

Saturne et Pluton ne sont pas la peste — 2020/05/18

Oui, la beauté du monde dépasse notre entendement et nos logiques. Wittgenstein avait compris que notre pensée ne pouvait s’enfermer totalement dans la science, que malgré son insistance, cette dernière en arrivait immanquablement à une fin de non recevoir de la Nature.

altPicture28997062

La grande noirceur — 2019/10/27

Les astrologues sont excités. En janvier 2020 aura lieu une éclipse en même temps que l’alignement de plusieurs corps célestes, Pluton, Céres, Saturne, Jupiter, sans oublier le Soleil, la Lune et Mercure, ils seront tous au 22º du Capricorne (ou du Cancer, le signe opposé) ! L’apocalypse, je vous dis !

altPicture1605790125

Une saga astrologique familiale — 2018/04/15

L’histoire des autres ne nous appartient pas. Durant leur voyage, ces âmes incarnées accostent, s’échouent, s’échappent, voguent, se brisent, forment des flottilles, naviguent seules ou grégaires sur des océans dont la mémoire s’enregistrera ou s’évanouira dans l’interstellaire ou dans d’autres chairs lorsque viendra le temps de mourir.

altPicture316382940

Vivre ses symboles — 2018/02/17

Mes fins de semaine sont une longue succession de petits ménages, de mises à la poubelle. Trop d’objets et de papiers qui ne servent qu’à remplir l’espace d’un appartement trop grand pour moi. En cherchant dans mes classeurs, j’ai pris une pause pour explorer mes vieux dossiers astrologiques. Ce passe-temps tranquille date d’une quarantaine d’années, et comme je le disais dans le billet précédent, j’ai depuis quelque temps tendance à renouer avec cette fascination qu’ont les êtres humains à vouloir comprendre leur existence en la parabolant avec la mobilité des astres.

altPicture830463447

Directeur — 2018/02/11

On m’a donné un titre la semaine passée. Directeur Stratégie et intégration web. Le poste était dans l’air depuis environ six mois ; les circonstances ont voulu que ça ne soit annoncé qu’après moult considérations, un temps qui, je dois l’admettre, fut déstabilisant puisque j’avais grand besoin de certitude après une année personnelle brumeuse.

altPicture1331665404

Une méduse est... — 2014/01/05

Mon premier ex m’a demandé, il y a quelques jours, de regarder sa carte du ciel. Bien qu’il soit diplômé à l’université, bien qu’il n’y prêtera qu’une oreille officiellement discrète, son coeur le pousse à entrer dans la tente du shaman.

altPicture1808781772

23:14 — 2013/03/01

D'après de savants calculs prenant en compte la précession des équinoxes, j'aurai 54 ans à 10:03:08 de l'avant-midi, une journée avant la date officielle du 2 mars. Considérer plutôt l'astrologie traditionnelle, cela me donnerait un retour solaire à 15:56:42. C'est précis et, du coup, totalement fondé sur l'incertitude, voire l'aléatoire.

altPicture865651807

Le rythme — 2012/03/02

Il y a quelques semaines, des chercheurs mathématiciens auraient découvert la nature fractale des compositions musicales. Ainsi, ont-ils pu identifier la signature mathématique des œuvres de Mozart, Liszt, Vivaldi.

#1a3958
#1a3958