famille

altPicture1028958769

Un piano au bois dormant — 2020/07/29

Le sous-sol dans la maison de mes parents recèle un silencieux trésor, un piano droit de la fin du XIXe siècle. L’instrument a accompagné mon enfance.

altPicture583637039

Une saga astrologique familiale — 2018/04/15

L’histoire des autres ne nous appartient pas. Durant leur voyage, ces âmes incarnées accostent, s’échouent, s’échappent, voguent, se brisent, forment des flottilles, naviguent seules ou grégaires sur des océans dont la mémoire s’enregistrera ou s’évanouira dans l’interstellaire ou dans d’autres chairs lorsque viendra le temps de mourir.

altPicture1960738127

Tu le savais, mon frère? — 2013/08/25

Je ne regrette rien, dit la célèbre chanson. Je ne sais si cela s’applique à moi, car pour regretter, il faut se souvenir, il faut pouvoir sentir les marques encore rouges d’heures précises. Je ne me souviens de rien, à peine est-ce là un littéraire mensonge.

altPicture1479915673

Le malaise de Noël — 2012/12/22

Depuis une semaine, ma boîte de courrier électronique ne dérougit pas de bons voeux. Les derniers travaux avant la saison des vacances s'achevant, les dernières répétitions ayant eu lieu, on se quitte immanquablement en se souhaitant de passer de joyeuses fêtes.

altPicture469812597

Avec moi, votre nom s’éteint — 2012/06/23

J'ai écrit le texte suivant il y a plus de deux ans. C'était une commande pour un forum d'idées qui devait voir le jour sur Internet. J'ai été payé pour l'écrire. Le thème: la famille. L'angle demandé : ma vision de celle-ci en tant qu'homosexuel. J'avais droit à 800 mots.

altPicture1310639518

Ne pas oublier — 2012/01/01

Ma sœur France m’a remis hier, au jour de l’An, une copie électronique des documentaires faits par mon oncle Serge Giguère. Serge avait transmis ces films à ses frères et sœurs et, modernisme oblige, ma sœur les a transposés pour que notre mère puisse les regarder dans son salon ou sur son ordinateur.

altPicture439771484

De la croissance — 2011/12/08

Le froid ne semble plus vouloir lâcher prise. Le peu de neige tombée durant la nuit ressemble à de la glace opaque, les objets ne bougent plus (ils ne bougeaient déjà pas), les maisons ressemblent à de vieilles dames. La promenade aura été courte pour moi, le travail m'appelle, mais j'ai tout de même pris mon air.

#1a3958
#1a3958