mort

altPicture1044219533

La mort, le philosophe, le guru et le docteur — 2021/07/24

La mort, un sujet ou une entité, on ne saurait dire. Dans plusieurs langues, dont le français, la mort possède un genre alors qu’en anglais, c’est une chose, un « it ». Lequel fait plus de sens, je laisse cela à d’autres.

altPicture172527074

La grande rivière — 2021/05/23

A few weeks ago, I watched the television series _Emily Dickinson_ on Apple+, an amusing and touching retelling of the poet’s early literary years. I only knew her by name. According to my research, the series does not seem to deviate from the truth, even though it had to invent what was never known about the writer’s life.

altPicture161892259

Le cycle et l’année — 2021/03/07

On me demandait récemment comment je percevais une année. Il s’agissait d’un jeu relaté par une collègue, qui avait amusé sa famille et ses amis. Nous étions quatre ou cinq à répondre et les réponses étaient très variées. Certains voient l’année comme de simples cases dans un calendrier, d’autres la visualisent comme un chemin, un horizon. Ma réponse a été honnêtement circonspecte : je ne la vois pas.

altPicture1539389400

Une mort stupide — 2020/08/15

ette semaine, j’apprenais par hasard la mort de Jóhann Jóhannsson, compositeur influent de cette ère que l’on dit moderne. Si je dis « par hasard » c’est que sa mort est survenue il y a deux ans.

altPicture1672629013

La peur — 2020/03/18

Depuis vendredi, les employés de ma compagnie ont été assignés à travailler à domicile, les trains du métro ressemblent à des serpents affamés ; on ne sait si ce qui se glisse dans leur ventre sont des victimes, des insouciants ou de simples citoyens aux prises avec leur solitaire destin.

altPicture1740781228

Plus fort que nous — 2019/08/31

En nous se meuvent les reflets d’un océan qui nous submergera toujours. Tout est plus fort que nous. À notre naissance, le cycle des planètes aura imprégné son seau dans notre ADN.

altPicture975482135

La mort du voisin — 2018/06/09

Les rues des villes, on le dit souvent, sont des veines dont les parois plus ou moins rugueuses abritent les fourmis que nous sommes. On le dit aussi tout autant, les maisons des villes, quoique concomitantes, sont des vases clos. Les voisins se connaissent peu, se disent rarement bonjour.

altPicture1900318549

Le vieillard au missel — 2013/12/15

Il doit bien avoir 80 ans, sa colonne vertébrale cassée, faiblement adossée au siège de train, son bassin ventru lui servant de table sur laquelle il a sécurisé d’une main un Prions en église écorné, muni de quelques trombones et clips qui regroupent des pages.

altPicture343507024

Du temps qu'il nous reste — 2012/12/05

Ai terminé la lecture de Illness, de Havi Carel. J'avais entendu cette femme dans un reportage sur une maladie orpheline des plus rares. Jeune professeure de philosophie, elle se croyait en parfaite santé, maître de ses moyens, était sportive, s'alimentait bien. Et, soudain, elle s'essouffla.

altPicture786471170

Demander à Germaine — 2012/11/21

— Pourquoi ne demande-tu pas à Germaine? — Pardon? Ma soeur Marie me sourit. — Oui, demande à Germaine!

altPicture1062758933

Germaine — 2012/07/03

Mon père vient de m'annoncer la nouvelle. Sa mère centenaire a rendu l'âme cette nuit, vers 2h30. Elle n'aura donc pas voulu affronter les grandes chaleurs de l'été.

altPicture1856510807

Le vide — 2012/06/14

Mon roman est en lecture chez de bienveillantes âmes. Je prends mon mal en patience. J'ai de quoi m'occuper avec un travail prenant et j'ai aussi quelques autres projets, dont faire de mon appartement un endroit plaisant à vivre. Je me remets également à lire. Non content avec ma lecture laissée en plan (Histoire de Pi trop verbeux), je me suis tourné vers Le Monde de Sophie.

altPicture1028687884

Leur papa — 2012/03/19

On pourrait facilement croire, à la lecture de ces promenades, que mes jours sont un insistant ars moriendi. Hier donc, secondes funérailles de l'année et il y a tant à dire.

altPicture682405272

Le bonheur anéanti — 2012/03/17

Le chaud contre le froid, le printemps se fait tendre à tuer l'hiver, le brouillard matinal acclimate nos yeux à peine sortis des tunnels opaques de la nuit. Demain, j'irai à des funérailles. Un frère de ma mère s'est éteint après l'incontournable lutte contre son cancer.

altPicture1168531803

Le médecin qui jouait du piano — 2012/02/03

L. s'assoit près de moi, à la répétition de la chorale. C'est un grand gaillard d'Amérique centrale, ou du Sud, je ne sais plus. Il me sourit, je lui demande comment il va. Il prend le temps d'ouvrir son cartable de musique, soupire, me dit d'une voix triste en secouant la tête: «J'ai perdu un grand ami, ce week-end.»

altPicture1715795236

Yin-yang — 2011/12/16

J'ai gobé la lumière. Elle fut si brève, happée par les nuages. Elle reviendra, puisque tout finit par revenir. D'ailleurs, demain, les sorciers de la météo nous l'annoncent.

#1a3958
#1a3958