taxidermie

altPicture645787799

La mort en vitrine — 2011/12/06

Il n'y a pas à dire, ça surprend. Comme pour toutes les rues du quartier, les commerces s'agglutinent aux intersections afin d'attirer le plus de passants. Fruits, café, boucherie, café, épicerie, bières de microbrasseries, rien d'anormal et surtout prometteur, car les échoppes sont, pour la plupart, administré ou la propriété de jeunes. Le quartier s'embourgeoise; les églises se fatiguent d'autant que, tels des serpents, elles se muent en paniers de condos.

#1a3958
#1a3958