vieillesse

altPicture848371994

Soixante ans — 2019/03/02

La pauvre plante… J’étais fier de l’avoir sauvée. Avec de simples soins, ses maigres branches s’étaient de nouveau épanouies. Et puis, sans que je ne l’abandonne, elle perdit rapidement ses feuilles, comme essoufflée d’autant d’effort, si bien, qu’un jour, je l’ai abruptement taillée, presque par pitié.

altPicture1351522864

Ara — 2016/04/04

Voilà bientôt cinq mois que j’apprends le portugais. L’intérêt pour cette langue n’est pas subit. Il date du début des années 2000, ce temps de tous les contacts sur Internet, durant lequel j’ai connu le vivifiant Vinicius qui m’a inspiré Les Années-rebours et qui aura également insufflé à Falaise ses premiers élans d’inspiration.

altPicture709469301

Oxydable — 2011/12/11

Puisque la vie est un perpétuel recommencement, elle est forcément une constante oxydation. Ce-qui-est ne devient plus. Parfois, ce-qui-est s'amenuise peu à peu, s'enraie lentement, s'oxyde et puis stoppe. Mais parfois, le bris survient et ce-qui-est n'est déjà plus, dans un grand fracas d'indifférence puisque ce-qui-est est maintenant ailleurs.

altPicture365400575
Right
#1a3958
#1a3958